Prix assurance dommage ouvrage

/Prix assurance dommage ouvrage
Prix assurance dommage ouvrage 2018-01-17T16:27:45+00:00

À quoi sert l’assurance dommage ouvrage ?

Etre bien protégé, c’est primordial lorsqu’on entreprend des travaux dans le bâtiment. C’est donc un élément primordial lorsqu’on fait construire une maison, une extension ou que l’on rénove un bâtiment ancien.
Si tel est votre cas, pensez à bien vous prémunir d’éventuels incidents qui pourraient survenir à la livraison du chantier. En effet, personne n’est à l’abri d’un affaissement de plancher, d’une défaillance électrique, de fissures dans les murs, etc.
Si vous attendez de constater les dégâts pour réfléchir à des recours, il sera trop tard. Il faut en effet souscrire une assurance dommage ouvrage avant le début du chantier. Cela vous permettra d’être indemnisé si des réparations s’avèrent nécessaires une fois les travaux terminés.
Bien évidemment, la question du prix est dans tous les esprits. S’il est nécessaire d’engager une somme lors de la souscription d’une assurance dommage ouvrage, cela ne représente finalement qu’un infime pourcentage du montant total du bien après travaux. Il ne faut donc pas hésiter à prendre une assurance dommage ouvrage qui couvrira le coût parfois très élevé de travaux de réhabilitation indispensables.

Combien coûte une assurance dommage ouvrage ?

Des cabinets d’assurances ont fait leur spécialité de l’assurance dommage ouvrage. Le coût de cette dernière varie d’un assureur à l’autre, chaque assureur le déterminant en toute autonomie. Il est donc important de comparer les devis des différentes enseignes.

Le coût d’une assurance dommage ouvrage est fonction de votre projet personnalisé. Deux projets ne coûteront pas la même chose en matière d’assurance. Afin de déterminer le coût de votre assurance dommage ouvrage, plusieurs éléments sont pris en considération par l’assureur. Le premier élément à être pris en considération sera le coût total du projet. Ensuite, le coût variera selon la nature du projet (construction neuve, réalisation d’une extension, rénovation d’un bâtiment).

D’autres éléments seront déterminants, comme par exemple le lieu du chantier, le choix des matériaux utilisés pour réaliser le projet ou encore les compétences des artisans intervenus. Le fait qu’il y ait eu une étude de sol ou non aura également un impact sur le montant de l’assurance dommage ouvrage, tout comme la réalisation d’un contrôle technique effectué par un professionnel spécialisé. Pour chiffrer le montant d’une assurance dommage ouvrage, un pourcentage du coût de la construction est appliqué. Globalement, cela représente de 1 à 5 % du montant du projet et, plus généralement, de 1 à 3 %. Dans le cas de projets de faible envergure, un forfait peut vous être proposé. Il sera également possible de souscrire des garanties optionnelles. Cela augmentera le montant de la cotisation.

À quoi correspondent concrètement les garanties optionnelles ?

Deux types de garanties peuvent être souscrites en complément de l’assurance classique. D’une part, il s’agit de la garantie des dommages immatériels consécutifs à des désordres garantis (exemple : impossibilité d’occuper les lieux suite à la livraison). Il existe d’autre part la garantie des dommages aux existants du fait des travaux neufs qui couvrira les parties anciennes.